Reportage 

BOURGOGNE – 5-6-7 SEPTEMBRE 2014

 

Vendredi 5 septembre 13 h 20, Station Total Access, Melun La Rochette, ne manquent à l'appel que Jacqueline et Jean-Claude Caillon; Alexandre Bader et son ami Michel, (que nous retrouverons directement à l'hôtel).

Marc et Alice venus du Nord (59) sont arrivés; Eric et Olga, puis  Josy et moi, arrivons, une fois n'est pas coutume je ne suis pas le premier au rendez-vous, Alain Biscaras et Francine étant souvent les premiers …

 

Eric et Olga arrivent, quelques minutes plus tard, nous fixons les plaques de Rallye, au pare chocs avant de nos TR, avec les fils de fer, puis nous prenons la D 606, que nous allons suivre jusqu'à notre Hôtel Le Pré Fleuri situé à La Cerce, quelques kilomètres après Avallon.

 

Nous franchissons sans encombres le rond-point de la pyramide de Fontainebleau, puis laissons Morêt sur Loing à notre gauche, franchissons l'Yonne à Pont sur Yonne, contournons Sens, Villeneuve sur Yonne, Joigny, nous tentons une halte dans un joli café repéré pendant la reconnaissance, situé idéalement sur notre route avec un parking de grandes dimensions, tout était prévu sauf !!! Sauf que c'est fermé pour Travaux, quelle guigne !!!

 

Je suis furieux, nous repartons et quelques dizaines de kilomètres après Auxerre (contournée), nous trouvons à l'entrée d'un beau petit village, un établissement tout à fait honorable, équipé en plus d'une terrasse ombragée.

 

Nos TR se reposent, nous nous désaltérons, et nous alourdissons de façon significative, la facture d'eau courante de cet établissement. (Le principe des vases communicants)……

 

Quelques kilomètres encore et L'hôtel Le Pré Fleuri nous accueille;

Après une mise au point pour trouver une chambre supplémentaire pour un couple, qui désire chacun la leur…. Nous sommes obligés de solliciter pour une nuit, le "Campanile" voisin, et ainsi résoudre pour ce soir le problème, demain tout va rentrer dans l'ordre, Le Pré Fleuri ne sera plus complet comme aujourd'hui.

Les "Caillon" sont arrivés de leur Province, souriants, détendus comme à l'accoutumé;

 

Le Relais Fleuri étant bâti comme un Motel, nous rangeons nos TR face à nos chambres, toutes en rez de chaussée.

Nous commandons le dîner pour 20 heures, en attendant, nous investissons les bords de la piscine pour un petit briefing et y déguster l'apéritif, offert par Alexandre Bader, qui a tenu sa promesse et nous a apporté, un délicieux champagne de sa production "BILLECART", c'est du "Très Bon". Qu'il en soit ici remercié.

 

Dîner dans la salle du restaurant de l'hôtel, où nous faisons pas mal de bruit, que voulez-vous, nos autos font elles aussi du bruit, alors 187 km avec le ron-ron des moteurs, ça doit rendre un poil sourd….

Nous décidons vers 22 heures et quelques, de rejoindre nos lits, demain rendez-vous neuf heures "moteur tournant", une Grande journée nous attend.

 

Samedi 6 Septembre, tout le monde prend le départ, sauf Gilbert, toujours en froid avec l'émetteur récepteur de sa pédale d'embrayage depuis la Haute Provence, lui comme nous, pensions que le problème était résolu, c'était sans compter, que les pièces neuves vendues par les "spécialistes" pour voitures anciennes, sont trop souvent de qualité médiocre, si encore elles étaient bon marché !!!!!!!

Il a donné rendez-vous à un mécanicien qui doit venir lui prêter main forte, donc, nous partons sans lui en direction de Montbard;

La brume flotte au ras des champs, les vallons succèdent aux plaines déjà labourées et ressemées pour la plupart avec le blé d'hiver ou d'autres céréales.

De jolis petits villages Bourguignons, jalonnent notre route, puis nous traversons Montbard et prenons la direction de l'abbaye de Fontenay, où nous attendent, Philippe Robert, Directeur et Sylvie Perrette, notre guide.

 

La cour de la ferme nous est réservée, pour garer nos TR  à l'abri.

Puis la visite commence, (pour ma part c'est la cinquième fois que je me rends à Fontenay). Véritable havre de paix au cœur du monde en furie, ce lieu est apaisant et on peut y contempler le gout du travail bien fait par les Moines et les "Convers" bâtissant avec des moyens rudimentaires des édifices capables de traverser les siècles sans dommages;

 

Notre charmante guide, Sylvie, nous fait découvrir chaque endroit de cette Abbaye Cistercienne, en nous donnant beaucoup de détails, sur l'histoire et les personnages ayant bâti et entretenu ce joyau.

Depuis qu'en 1118 Bernard de Clairvaux en décida la construction, jusqu'en 1786, cinquante-cinq abbés se sont succédé à la tête de l'Abbaye, puis survint l'époque troublée de la révolution, et là, ce sont des industriels, les frères Montgolfier, qui l'ont sauvée de la destruction en y implantant leur fabrique de papier.

 

En 1981 l'Abbaye de Fontenay est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

De nos jours l'Abbaye est la propriété privée de la famille Aynard.

Gilbert ayant réussi à se dépanner, il arrive au moment précis où nous allions passer à table, il prend le temps de visiter certains endroits de ce trésor et convient qu'il va y revenir, une autre fois pour la visiter en totalité.

Les trois tables aux nappes blanches, ont été dressées sur ma demande, dans les jardins "Cyrano" avec en toile de fond le dortoir des moines et le chevet de l'église.

Chacun va se servir au buffet, nous passons là un "Grand Moment", avec à nos pieds le Jardin Remarquable, dont les pelouses impeccables, et les buis taillés, sont un régal pour les yeux.

Les mets proposés sont frais et variés, notre serveuse, fait montre d'une grande disponibilité, et nous passons tous ensemble, des instants inoubliables.

 

Nous partons presque à regrets de ce site enchanteur, mais Vézelay nous attend, j'ai choisi la route la plus rapide, (une heure dix tout de même), par Semur en Auxois, et Epoisses que nous n'avons pas le temps de visiter, mais certains d'entre nous, après la visite de Vézelay vont repasser par ces deux villes pour tenter d'en visiter les abords, et se régaler en conduisant la TR sur ces petites routes ombragées et sinueuses !!!!

A Vézelay, j'avais repéré un très beau parking à l'ombre sous les arbres juste derrière la Basilique de la Madeleine, mais hélas la montée finale sur la "colline éternelle", nous est interdite, la faute à une réunion de voitures anciennes, pas des anglaises, mais de belles transalpines, en l'occurrence des "Alfa Roméo Montréal", venues en nombre, 84 nous dit-on.

 

Donc, dans ces cas-là, on gare les TR en bas, et on fait le chemin en marchant;

Après le déjeuner cela va nous faire digérer de monter la côte à pieds, les magasins sont ouverts et nos compagnes sont très heureuses de musarder parmi les éventaires; arrivés au sommet, nous visitons ce joyau de l'Art Roman, un peu remanié au dix-neuvième siècle par Viollet le Duc….

Vézelay est une des étapes sur le chemin des Pèlerins de Compostelle, d'ailleurs de belles coquilles en laiton sont fixées entre certains pavés de la rue.

 

Nous allons admirer depuis la terrasse, le panorama en s'aidant d'une très belle table d'orientation en pierre de lave du Massif central, (ça c'est pour l'an prochain, le Massif Central !!!)

Après Vézelay, quartier libre, chacun choisit d'occuper le reste de la journée comme bon lui semble.

Nous nous retrouvons à l'hôtel pour le dîner; nous dégustons au bar un apéritif offert par Lily et Alain, merci à eux, boire un petit coup en bonne compagnie, c'est toujours un plaisir.

Le dîner se déroule dans la salle nommée " La Grange", c'est nettement moins chaleureux que la salle du restaurant la veille au soir. Cela ne nous entame pas le moral, et nous dînons de bon appétit, le rendez-vous pour demain est fixé à 9 heures "moteur tournant".

 

Dimanche 7 septembre, Tout le monde est à l'heure, pour l'organisateur que je suis, c'est agréable de pouvoir compter sur des gens ponctuels.

Merci à vous toutes et tous, je dis "toutes" parce que nous savons bien, nous les hommes, que nos femmes mettent un soin jaloux à bien se préparer pour nous faire honneur, tandis que nous, passons pas mal de temps, le nez dans le moteur à vérifier, l'huile, l'eau, et beaucoup d'autres choses encore, quand ce n'est pas l'astiquage de la carrosserie ou du pare-brise qui nous occupe.

Donc ce matin, 42 km à parcourir avant de découvrir Chablis et son vignoble, le parking est trouvé, à côté de la caserne des pompiers; Regards inquiets de certains participants en découvrant que le parking est voisin de deux barres d'immeubles, avec quelques jeunes gens en scooter, intrigués par nos montures….Chablis, c'est dans le 89, par le 93, restez calmes….

 

Nous voilà partis à pied au centre-ville pour trouver la rue Paul Bert où résident les viticulteurs Thierry Laffay et son épouse.

Le dimanche à Chablis, comme dans beaucoup de villes et villages, c'est jour de marché, nous le traversons, avant d'arriver Rue Paul Bert, la grille n'est pas fermée, nous entrons dans la cour, le chien de la maison, un gentil Tervuren, nous regarde sans mot dire, il doit être habitué à ne pas manger les clients, c'est mauvais pour le chiffre d'affaires !!!

Nous descendons à la cave, accompagnés des propriétaires arrivés entre temps, afin de goûter quelques vins blancs, qui ne vont pas, je l'avoue, me laisser un souvenir impérissable, mais comme nous sommes en pleine période de vendanges, les viticulteurs désireux de nous recevoir un dimanche ne se bousculaient pas…..

Nous achetons quelques caisses de vin, qui vont nous être livrées directement sur le parking, à midi moins le quart par Mr Laffay.

Deux équipages nous laissent tomber pour rentrer sur Paris avant les embouteillages du soir !!!!!

Je téléphone au restaurant pour décommander les 4 repas.

Nous voilà partis vers Vergigny, situé à 23 km, la route est belle, le temps toujours au beau fixe depuis le départ, la vie est belle en TR…

 

Au "Vergignia", nous commençons par l'apéritif, puis les escargots de Bourgogne, souris d'agneau, fromage, une salade de fruits en dessert, café, l'addition et déjà c'est le moment de repartir vers nos pénates, Embrassade générale, tout le monde semble enchanté de cette sortie TR en Bourgogne, tant mieux.

Merci à toutes et tous pour votre bonne humeur et vos compliments qui nous sont allés droit au cœur à Josy et à moi.

Rendez-vous pour une prochaine sortie en TR.

Yves

 

 

Une question ?

 

Nous sommes à votre disposition pour y répondre.

 

TR REGISTER FRANCE
121 Rue du Bras Saint Arnoult

93460 Gournay sur Marne

 

Coordonnées :
01.45.92.25.64

trregister.france@gmail.com

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© TR REGISTER FRANCE